L'AME VOYAGEUR

Maman, j’ai trois ans
Haut comme trois pommes
jouant dans les champs de blé
je ne suis qu’un petit bonhomme
qui murmure à l’oreille d’une fée

***

Je ne vois plus souvent papa à la maison
Je ne comprends pas, ni le pourquoi
Mais je me dis qu’il y a une raison

***

Maman, j’ai huit ans déjà
Je comprends mieux maintenant
Je partage mon temps de toi à papa
C’est pas toujours dimanche, et pourtant…

***

Tu sais, on ne se verra pas durant un mois
Mais n’oublie jamais une chose

***

Ouvre bien tes oreilles Maman
Dans mon coeur je te garde une rose

Contacteer ons

Perignon Art- Gsm : 0477 82 40 78 - perignonart@gmail.com - BTW BE0819 996 230